L’expérience française et internationale des itinéraires culturels européens

Les actions engagées par la FFICE le sont avant tout pour faire mieux connaitre les itinéraires auprès des institutions et du public. Mais la FFICE engage également un projet d’envergure dans le cadre du programme européen Erasmus+ : permettre d’avoir une photographie de la réalité des itinéraires culturels en Europe.

L’un des objectifs les plus importants du projet DECRA n’est pas uniquement la collecte, mais aussi et principalement la discussion et la transmission de données collectées sur les pratiques, les « bonnes pratiques » et les « meilleures pratiques » qui existent dans les réseaux des Itinéraires Culturels Européens.

Grâce au partage d’expériences et de bonnes pratiques à un niveau européen, chaque participant doit être en mesure de :

1/ savoir : faire prendre conscience de ce qui existe et qui est fait, par qui et comment, pour que chacun puisse s’approprier la richesse de ses propres activités comme de celles des autres ;

2/ échanger : pour imaginer comment les expériences, les savoirs-faire et les savoirs-être peuvent être transférés au-delà d’une région ou d’un pays ;

3/ inspirer : bénéficier d’un socle d’expériences commun pour imaginer des solutions adaptées aux réseaux et aux membres de réseaux.

Le projet met l’accent sur une inclusion sociale élargie en prenant pas seulement en compte les personnes déjà formées, vivant dans des grandes villes, avec un accès facilité à la culture et au patrimoine, mais toutes les personnes impliquées dans les Itinéraires Culturels Européens, du village à la ville, du (de la) travailleur(se) social(e) au chef de projet, du bénévole réalisant un site Web à l’employé(e) faisant de la recherche documentaire, du/de la marcheur(se) emmenant avec lui/elle des jeunes pour favorier leur réinsertion à l’habitant(e) faisant visiter son village.

Chacun d’entre eux, d’entre nous, a des savoirs, des compétences, des savoirs-faire et des savoirs-être, et le but est, justement, de les mettre en valeur, de les capitaliser et de les transmettre pour que d’autres puissent aussi s’impliquer dans des pratiques et/ou des projets similaires.

Il ne s’agit pas de développer de nouveaux modèles et outils globaux dont on sait désormais qu’ils en sont que trop suffisamment adaptables pour correspondre à la réalité diverse du terrain, mais il s’agit d’imaginer des outils adaptés, facilement accessibles et utilisables, ancrés dans l’ère numérique, grâce à une projection à long-terme incluant la disponibilité et la maintenance de ces outils.

Le projet est coordonné par la FFICE (Fédération Française des Itinéraires Culturels Européens), l’Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe ATRIUM, l’Itinéraire Culturel du Conseil de l’Europe TRANSROMANICA, NETZ e.V., AEPJ (Association Européenne pour la Préservation et la Promotion de la Culture et du Patrimoine Juifs), le DCC (Danube Competence Center) et l’UAPV (Université d’Avignon et des Pays du Vaucluse).

Les Itinéraires Culturels Européens engagés dans la démarche de collecte et d’échange sont : ATRIUM (Architecture des régimes totalitaires du XXe siècle), le Patrimoine Juif (AEPJ), TRANSROMANICA, Le Vin et les Empereurs Romains le long du Danube, VIA REGIA, Les Chemins de Saint Jacques de Compostelle (Fédération Française des Associations des Chemins de St Jacques), Saint Martin de Tours, Les Chemins du Mont-Saint-Michel, les Chemins des Huguenots et des Vaudois, les Sites Clunisiens en Europe (FESC), l’Ordre de Tiron, Dans les pas de R.L. Stevenson, Via Charlemagne, l’Itinéraire des pédagogues européens (Héloïse), le Patrimoine des Migrations (Génériques), l’Itinéraire des Francs et Wisigoths.

Le projet est soutenu par le programme ERASMUS+ et par le Minstère de la Culture.

Calendrier

(l’idée est de rendre chaque réunion cliquable avec un court résumé et au moins une image à chaque fois qu’elle a eu lieu)

Réunion de lancement. Paris, 17-19 octobre 2017.

Après la Journée Française des Itinéraires Culturels Européens qui a eu lieu le 17 octobre et durant laquelle le projet DECRA a été présenté, le consortium de partenaires s’est réuni afin de définir le calendrier provisoire et les tâches pour la première période (Octobre 2017 – Juin 2018), ainsi que pour discuter du contenu des enquêtes et des réunions thématiques.

Réunion transnationale thématique sur l’inclusion sociale et la participation citoyenne. Forli, 19-23 mars 2018.

Réunion transnationale thématique sur la Convention de Faro et la valorisation du patrimoine local. Pula, 16-20 avril 2018.

Réunion transnationale et conférence intermédiaire. Thiron-Gardais, 16-19 mai 2018.

La suite du calendrier sera communiquée prochainement.

Aucune application pour smartphone, en France, n’offre à ce jour d’informations complètes sur des parcours culturels itinérants. L’application « Triangle d’or » et, avant elle, « Carré d’or » pour la ville de Paris, sont donc uniques en leur genre ; elles allient l’Histoire avec ses étapes patrimoniales et la mobilité. Elle présentent des itinéraires à forte valeurs ajoutées – chaque itinéraire est construit sur une valeur particulière comme le partage, l’unité, la transmission, l’émotion fraternelle, l’hospitalité, le rayonnement, l’enracinement, l’écoute… Elles s’appuyent sur l’ouverture des données publiques « Open Data ».
La FFICE a entamé un travail de réflexion, en lien avec la Fédération Française de Randonnée, pour mettre en oeuvre à l’échelle nationale un cahier des charges qui permette d’identifier une catégorie de chemins de randonnée pédestre « Itinéraire culturel européen ».

Unique en Europe, cette démarche permettrait de proposer au public de parcourir des chemins ayant un sens culturel qui lui ferait faire un voyage dans l’espace et dans le temps.

Back to Top